Plantes d'intérieur

10 plantes d’intérieur à choisir quand on n’a pas la main verte

Petites plantes en pot / Margarita Terekhova

C’est l’hiver et vous manquez de verdure. Rien de mieux que d’offrir à votre intérieur des plantes que vous pourrez chouchouter. Malheureusement, vous êtes de ceux qui ne parviennent pas à maintenir une plante en vie plusieurs mois. Pas de panique, voici pour vous une liste de 10 plantes faciles à entretenir, même lorsqu’on n’a pas la main verte.
Petit cactus en pot

1. Le cactus

Le cactus est la plante par excellence pour tout jardinier en herbe. Cette plante grasse, dite aussi succulente, est faite pour survivre à des conditions extrêmes puisqu’elle stocke en elle les ressources dont elle a naturellement besoin en cas de forte sécheresse. Vous trouverez toutes sortes de cactus selon vos préférences. Attention aux enfants, certains cactus ont des épines urticantes très désagréables lorsqu’on les touche.

Conseil d’entretien : Le cactus doit être arrosé une fois par semaine mais pas en hiver car il entre alors en hibernation. Le cactus ne demande qu’une chose, de la lumière. Placez-le donc à proximité de la fenêtre pour qu’il bénéficie du soleil toute l’année.
Petit sansevieria en pot

2. Le sansevieria

Le sansevieria est une plante d’intérieur d’origine africaine qui porte le doux nom de « langue de belle-mère ». C’est une plante décorative aux belles feuilles vertes, très résistante aux fortes chaleurs.

Conseil d’entretien : Le sansevieria s’arrose une fois par semaine. La plante résiste mieux à la sécheresse qu’à l’excès d’humidité. Attendez donc que la terre soit bien sèche pour arroser à nouveau. Tout comme le cactus, le sansevieria se place à côté de la lumière d’une fenêtre. Attention à ne pas le placer directement au soleil, cela le dessécherait prématurément.
Fleur de spathiphyllum

3. Le spathiphyllum

Ce nom barbare désigne en réalité une très jolie plante que l’on surnomme plus communément « fleur de lune ». En effet, ces grandes fleurs blanches poussent toute l’année. De quoi égayer les intérieurs été comme hiver. C’est aussi une plante dépolluante.

Conseil d’entretien : En été et au printemps, le spathiphyllum a besoin de lumière indirecte et d’un arrosage deux fois par semaine. Par contre, l’hiver, il est préférable de lui laisser moins de lumière et d’espacer de plus en plus les arrosages.
Feuilles de yucca

4. Le yucca

Le yucca est une plante désertique. Elle est donc toute indiquée dans nos intérieurs. C’est une plante très appréciée car elle très florissante et ses feuilles sont vivaces.

Conseil d’entretien : Le yucca apprécie le soleil toute l’année. Placez-le donc à côté de vos cactus, en plein soleil, et arrosez le deux à trois fois par semaine en été et très peu en hiver. Sortez-le quand les fortes chaleurs se font sentir, mais évitez absolument les gelées hivernales.
Petit aloe vera en pot

5. L’aloe vera

L’aloe vera est une plante incontournable en ce moment. On la retrouve partout, son gel est utilisé en cosmétique, elle est la base de beaucoup de soins bios et naturels. L’aloe vera est également une très belle plante décorative qui demande peu d’entretien.

Conseil d’entretien : Tout comme nombre de ces congénères les plantes grasses, l’aloe vera demande de la lumière mais pas une exposition directe. L’aloe vera s’arrose une fois par semaine lorsque la terre est sèche en surface. Les arrosages seront plus espacés en hiver avec une eau à température ambiante.

→ Pour récupérer le gel de l’aloe vera, coupez une feuille à sa base puis en tronçons. Vous pourrez ainsi l’utiliser l’été comme base anti-uv, pour apaiser vos coups de soleil ou pour vous hydrater tout au long de l’année.
Feuilles de zamioculcas

6. Le zamioculcas

Le zamioculcas est la plante parfaite pour celui ou celle qui n’a pas du tout la main verte. Cette plante résistante est également très jolie avec son feuillage touffu.

Conseil d’entretien : Pas de préconisation spécifique pour cette plante qui survit à tout. Un arrosage de temps en temps est tout de même recommandée. Mais ensuite, elle stockera l’eau dans ses tiges pour survivre à toutes les épreuves. Autant dire que c’est la plante à mettre entre toutes les mains débutantes !
Pilea en pot

7. Le pilea peperomioïdes

Le pilea est la plante à la mode. On le voit partout sur Instagram ou Pinterest. Il faut dire qu’avec ses petites feuilles rondes et plates, il en séduit plus d’un.

Conseil d’entretien : C’est une plante qui vit bien partout : la cuisine, la salle de bain, le bureau. Qu’il fasse chaud ou sec, le pilea se développera à la lumière indirecte. Ce que le pila ne supporte pas du tout, c’est l’humidité. Il ne faut jamais laisser une eau stagnante dans sa soucoupe.

→ L’avantage du pilea, en dehors de son entretien facile, est qu’il vous proposera régulièrement des rejets que vous pourrez bouturer et offrir ensuite à tout votre entourage.
Feuilles de philodendron

8. Le philodendron

Le philodendron est un classique moins connu sous le nom de monstera. Leurs feuilles forment un dessin original très apprécié en décoration d’intérieur. C’est une valeur sûre pour tout amateur de plantes vertes.

Conseil d’entretien : Comme de nombreuses plantes tropicales, le philodendron apprécie la lumière mais pas les rayons directs du soleil. On le place donc près d’une source lumineuse. Il a l’avantage de supporter des conditions d’entretien médiocres. Il faut toutefois lui apporter un arrosage régulier pour apprécier sa belle verdure et ne pas hésiter à couper les feuilles sèches et faire de la place aux plus belles.
Feuilles de ficus twilight

9. Le ficus

On oublie souvent que le ficus peut se conserver lorsqu’il est encore jeune dans un pot en intérieur. C’est une très belle plante décorative avec son feuillage abondant.

Conseil d’entretien : Le ficus ne craint qu’une chose, les courants d’air froid. On le place donc généralement à la lumière mais pas directement, à l’abri du vent et du froid. Le ficus s’arrose régulièrement en été, dès que la terre est sèche. En hiver, on se contente de vaporiser de l’eau sur ses feuilles plusieurs fois par semaine.

→ Attention aux enfants et aux chats. Le ficus contient des substances toxiques si on les avale.
Dracaena fragrans

10. Le dracaena

Le dracaena est la plante exotique préférée des jardiniers. C’est une plante dépolluante qui tient très bien en pot dans nos intérieurs. On apprécie ses longues feuilles vivaces.

Conseil d’entretien : Pas besoin de rempoter le dracaena. Il se satisfait également d’un entretien léger : une terre très peu humide mais une vaporisation régulière des feuilles toute l’année.
Scindapsus aureus

Bonus : Le scindapsus aureus

Le développement du scindapsus aureus est rapide. Avec ses feuilles d’un vert franc, et parfois panaché, il est idéal en suspension ou dans un pot accroché au mur.

Il supporte sans aucune peine la mi-ombre et ne demande qu’une chose : un arrosage régulier afin que le substrat soit toujours légèrement humide. Mais le scindapsus aureus résiste très bien à plusieurs jours dans une terre sèche !

Le scindapsus aureus a également l’avantage d’être considéré comme une plante dépolluante, et peut se développer de manière importante dans un volume de substrat relativement faible.

Toutes ces plantes ne demandent qu’un petit entretien et résistent à quelques oublis. On les rempote seulement au bout de deux à trois ans. Passez donc à l’acte et verdissez votre intérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *