Plantes d'intérieur

Le bassinage des plantes

Plante en pot © Dan Gold / Unsplash

Il existe de nombreuses techniques pour arroser vos plantes. Mais connaissez-vous le bassinage ? Cette technique d’arrosage permet d’hydrater vos plantes grâce au phénomène de capillarité.

Qu’est-ce que le bassinage ?

Cette manière d’arroser consiste à tremper la base de vos plantes dans un volume d’eau. L’eau va remonter dans la motte de terre et nourrir vos plantes. Cette technique se montre bien plus efficace qu’un arrosage classique et évite les effets néfastes d’un arrosage non adapté.

Comment bassiner vos plantes ?

  • Dans un récipient d’eau douce à température ambiante (idéalement de l’eau de pluie), faites tremper vos plantes et son contenant. Les feuilles et le cœur de vos plantes ne doivent pas être en contact avec l’eau.
  • Laisser tremper votre plante pendant 30 minutes à 1 heure.
  • Ensuite, les égoutter ou les laisser à l’air libre pour éliminer le risque d’un surplus d’eau, ce qui est mauvais pour la plante.

À quelle fréquence bassiner vos plantes ?

La fréquence de bassinage est d’environ 1 à 2 fois par mois ou en fonction de la qualité de la terre. Si la motte est trop sèche, vous pouvez la bassiner.

Pour quels types de plantes ?

Le bassinage est une technique appropriée pour toutes les plantes, sauf le cactus. Il convient en particulier pour :

  • Les plantes qui n’aiment pas avoir les feuilles mouillées, comme les cyclamens.
  • Les plantes qui n’aiment pas l’eau stagnante, comme les orchidées, car cela fait pourrir les racines.
  • Les plantes épiphytes (tillandsia, guzmania, billbergia, vriesea…) et les plantes en suspension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *